Les causes d’accidents à cheval, blessures et facteurs de risque
Cet article est la partie 2 de 5 du dossier Relations entre la sécurité humaine et la manipulation du cheval

Les blessures

Comme dit précédemment, les blessures dans le monde du cheval ont tendance à être fréquentes et à avoir un impact négatif sur le long terme. Les principales blessures sont :

  • Chute de cheval (46-83% des accidents)
  • Coup de pied, qui est un mécanisme de défense actif afin d’éviter ou d’arrêter un stimulus désagréable ; il semble également être une réponse à un stimulus inconnu ou alarmant

Il est crucial d’apprendre aux chevaux à ne plus recourir à ce type de comportements, ainsi qu’aux cavaliers d’éviter les situations entraînant ce type de comportement.

Les cavaliers sont principalement fragiles au niveau de la tête, des mains/poignets, cheville/pied et colonne vertébrale. Les blessures sont la plupart du temps des fractures ou contusions. Les blessures de la tête ont lieu plus souvent lorsque le cavalier ne porte pas de bombe.

Le défi principal serait de se concentrer sur la construction d’un bon niveau de communication et de compréhension entre le cheval et le cavalier

Le défi principal serait de se concentrer sur la construction d’un bon niveau de communication et de compréhension entre le cheval et le cavalier

Le défi principal serait de se concentrer sur la construction d’un bon niveau de communication et de compréhension entre le cheval et le cavalier : trouver des solutions afin de mieux prédire le comportement du cheval, d’éviter les réponses de combat et de défense, de comprendre mieux les indices comportementaux que nous transmet le cheval, ainsi que de savoir analyser le comportement humain (stress, etc.).

Les Facteurs de risques et causes d’accidents

Différentes études mettent en évidence divers types de facteurs de risque par rapport au cavalier. Ils sont liés au genre, à l’âge, à l’expérience équestre. Ces études sont souvent contradictoires : les novices ont souvent plus d’accidents que les cavaliers expérimentés, mais ces derniers montent souvent des chevaux plus sensibles et réactifs. Les jeunes chevaux entraînent un plus grand risque d’accidents (plus réactifs, plus sujets à la peur et plus grande tendance à répondre de manière imprévisible). Les femmes montant de manière classique auraient également plus tendance à avoir des accidents.

Ces comportements pourraient en revanche être dus à une confusion liée au cavalier

Ces comportements pourraient en revanche être dus à une confusion liée au cavalier

Il est intéressant d’observer que le comportement du cheval est l’explication première des cavaliers en cas d’accident : réponse de peur, mauvaise éducation, mauvais tempérament :

  • Ces comportements pourraient en revanche être dus à une confusion liée au cavalier (mauvais contrôle corporel, manque d’équilibre, mauvaise utilisation des aides). Un manque d’équilibre notamment pourrait entraîner des trébuchements et des soucis au sein des allures.
  • Ces comportements pourraient être également dus à un niveau d’éducation inapproprié du cheval. Par exemple, un cavalier capable physiquement de contrôler les rênes ne contrôle pas forcément le cheval. Il est crucial d’éduquer correctement les chevaux, et non pas d’utiliser une escalade des mors, mors auxquels les chevaux vont s’habituer au fur et à mesure (et devenir de plus en plus imprévisibles, entraînant de plus en plus de réponses de peur).

Les chevaux sont également influencés par l’état émotionnel du cavalier : l’augmentation des battements de cœur chez l’Homme entraîne une augmentation des battements de cœur du cheval. Il est important de prendre conscience de l’importance des signaux inconscients que l’humain envoie au cheval, notamment les signaux liés à la nervosité ou l’anxiété.

Parcours du dossier<< Vers une relation plus sécuritaire et respectueuse du ChevalPerception, personnalité et apprentissage du Cheval >>

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Sur l’agenda
  • Rien pour le moment.
Restez informé !
Alter Equus sur Facebook
});