Aglaé Jambart | Alter Equus
Prévenir et réfléchir : une nouvelle optique équestre ?

Prévenir et réfléchir : une nouvelle optique équestre ?

Nous tenons malgré tout à souligner l’important d’aller plus loin que le curatif/préventif, qui peuvent tout les deux être sujets à des dérives et des “acharnements”: nous devons chacun être capable de conserver notre esprit critique et notre capacité de réflexion. La base de toute est l’écoute de notre cheval ainsi que la possibilité d’apprendre d’autrui en mettant ses connaissances en perspective.

Réflexion entre la théorie et la pratique…

Réflexion entre la théorie et la pratique…

Comprendre le point de vue de l’autre, même s’il est différent, permet de rester ouvert sur autrui et d’apprendre. Si nous étions tous pareil, le monde serait bien triste… Et cette diversité permet autant d’apprendre d’un cavalier sortant à haut niveau que d’un vegan ayant arrêté l’équitation par éthique. Encore faut-il que nous acceptions de ne pas juger leur chemin propre. Et qu’au lieu d’enlever la paille de l’oeil du voisin, nous retirions la poutre qui est dans le notre.

Joyeux anniversaire Alter Equus!

Joyeux anniversaire Alter Equus!

Pour nous il n’est nullement question de jugement, ou de prise de position. Qui serions-nous pour juger les choix des uns ou des autres? Chaque cheval est unique, tout comme son cavalier. Certains de nos membres utilisent des mors, des fers ou ne peuvent laisser leur cheval dehors, par choix ou par obligation. Certains arrêtent de monter à cheval par éthique, d’autres sortent en concours ou font des spectacles. C’est en acceptant la diversité des opinions, et la différence des autres, que nous avons réussi à faire vivre cette association.

L’évolution du management à travers le prisme du cheval

L’évolution du management à travers le prisme du cheval

Cependant, certains cavaliers ne se reconnaissent plus dans une fédération vieillissante et souhaitent privilégier la relation au cheval plutôt que la technique. Les propriétaires cherchent à proposer à leurs compagnons un fonctionnement « naturel », sans fers ni box. Les bouches des chevaux deviennent libres de s’exprimer, de dire non ! On en vient à un partenariat qui change de l’équitation de tradition française d’origine militaire, basée sur l’obéissance stricte, en vue de la performance.

Le Side pull

Le Side pull

Le side-pull est donc l’outil privilégié des débutants : il est le plus doux et a un pouvoir coercitif moindre que les autres ennasures*. Il est également adapté aux cavaliers ayant des attentes plus élevées et pratiquant des activités qui nécessitent un contact régulier (dressage, obstacle, etc.). Finalement, il permets les mêmes actions de mains qu’en mors, facilitant la transition pour un cavalier non initié.

On a essayé pour vous : « Equi’respir », avec Angie Jouan

On a essayé pour vous : « Equi’respir », avec Angie Jouan

Ces clés sont notamment utilisables pour ma sécurité et celle de mes chevaux, afin de savoir réagir (avec un plan B au cas où !) en cas de problèmes. Elles permettent de reprendre des choses simples mais essentielles pour tout travail avec un cheval. Ce stage m’a également permis de reprendre confiance en moi après une période un peu mouvementée, et de travailler sur ma gestion des émotions : le calme intérieur est essentiel afin de pouvoir moduler notre attitude selon les réponses du cheval. En nous reconnectant à notre ressenti et au « présent », nous sommes plus justes et beaucoup moins emprisonnés par le mental.

12
Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});