Production et perception des expressions faciales
Communication sociale chez le cheval : production et perception des expressions faciales
Cet article est la partie 3 de 8 du dossier Expression faciale et communication sociale

Cet article est la traduction de la dissertation de Jennifer Wathan pour l’obtention d’un diplôme de philosophie (Juin 2015, University of Sussex). Nous publions la version vulgarisée avec son aimable autorisation sous la forme d’un dossier. L’étude complète faisant plus de 200 pages, nous nous sommes permis de résumer et d’ajouter notre “petite touche”, afin d’en améliorer l’accès et la lecture.

Les expressions faciales sont primordiales pour la vie en communauté

Les expressions faciales sont primordiales pour la vie en communauté

Beaucoup de caractéristiques, considérées auparavant comme uniquement humaines, sont désormais démontrées comme existantes chez d’autres animaux. Cela comprend à la fois la structure neurophysiologique, les comportements complexes (fabrication des objets), les systèmes cognitifs complexes (compréhension des connaissances et désirs différents chez autrui). Les expressions faciales sont des sources riches d’informations sociales pour les humains et certains primates ; toutefois, leur réalité chez d’autres animaux est très peu connue. L’évolution n’est pourtant plus considérée comme un « arbre », au sommet duquel serait l’Homme, mais plutôt comme des adaptations différentes selon les organismes.

Les chevaux sont des sujets de recherche idéaux pour ces questions : ils tissent des relations sociales précieuses et démontrent des compétences sociocognitives avancées, tout en étant génétiquement éloignés des primates (et donc en s’exprimant différemment). Le sujet de cette étude est de démontrer, via une méthode de code/statistique des mouvements faciaux (EquiFACS), que les chevaux peuvent produire de nombreuses expressions faciales.

Les sujets abordés seront donc :

  • Un bref résumé des sujets évoqués ci-dessus : la cognition sociale, les expressions faciales, la sensibilité envers les actions et états émotionnels d’autrui, et enfin un bref résumé du sujet d’espèce : le cheval domestique,
  • La méthode d’étude,
  • La représentation auditive pour le transfert de l’information émotionnelle,
  • L’usage des yeux et des oreilles comme indicateurs visuels de l’attention,
  • L’usage des expressions faciales chez les non-primates : les chevaux distinguent les différentes émotions et agissent en fonction d’elles,
  • Conclusion.
Parcours du dossier<< Le transfert des informations émotionelles chez le chevalLes yeux et oreilles sont des indicateurs visuels de l’attention chez le cheval domestique >>

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Sur l’agenda
  • Rien pour le moment.
Restez informé !
Alter Equus sur Facebook
});