Quand et comment débuter le processus d’acceptation ? Partie 1 : considérations générales
Cet article est la partie 1 de 5 du dossier Le "débourrage"

La question suivante revient régulièrement dans le cadre du travail du cheval : « quand puis-je commencer ? ». Les cavaliers se demandent souvent à quel âge ils peuvent entamer le travail d’acceptation…or selon moi, il commence dès la première interaction avec le cheval ! Dès le moment où vous entrez dans sa vie (que ce soit à la naissance, à quelques mois ou à 25 ans) et lui dans la vôtre, le travail d’acceptation débute. Parce qu’il faut bien savoir que, même si vous achetez un cheval déjà débourré, vos attentes et vos façons de demander les choses ne seront pas les mêmes que celles du cavalier précédent. C’est en ça que je préfère appeler ce travail « acceptation » plutôt que débourrage, car l’acceptation a lieu chaque fois qu’un nouveau couple bipède/cheval se forme.

Une ou des acceptation/s ?

Mais la réelle demande présente derrière cette question est :« quand puis-je monter sur mon cheval ? ». Pour bien des gens, débourrage = monter pour la première fois sur le dos d’un équidé. Si vous avez lu les articles précédents, il vous sera assez aisé de trouver une partie de réponse à cette question. Le développement du squelette du cheval ne s’achève qu’aux alentours des 6 ou 7 ans. Pour bien faire, et contrairement aux pratiques traditionnelles, il convient d’attendre cet âge avant de commencer le travail monté régulier. Ceci dit, des nuances doivent être apportées que j’expliquerai un peu plus loin.

Regard équidé/être-humain

Dans cet article, je vais essayer de vous faire une liste non-exhaustive des premières étapes à franchir dans le processus d’acceptation. Il est bien entendu que ces étapes sont à adapter en fonction de chaque cheval, tant dans leur chronologie que dans leur mise en application. Je ne le répéterai jamais assez, mais chaque cheval est différent, chaque Humain est différent, ce qui implique que chaque travail d’acceptation le sera également ! Ne perdez jamais de vue l’impact de votre personnalité, de celle de votre compagnon équin mais aussi de tout le contexte dans lequel se déroulent vos interactions.

Je ne vais donc pas donner d’âge précis auquel commencer telle ou telle étape. C’est à vous (aidé d’un professionnel si vous en ressentez le besoin) d’évaluer le moment où un apprentissage est acquis et où la suite peut être entamée. Il est bien entendu également que plusieurs apprentissages peuvent avoir lieu en même temps si le cheval y est ouvert.

S’apprivoiser l’un l’autre

La première étape fondamentale mais trop souvent oubliée est celle de l’acceptation mutuelle du cheval et de l’humain. Lorsque je parle de processus d’acceptation, cela est souvent compris comme le fait de faire accepter tout un tas de choses bizarres (du son point de vue) à son cheval (porter un licol, être attaché, avoir quelque chose sur le dos, exécuter des figures de dressage, sauter des obstacles…). Or l’acceptation commence par le fait de s’accepter mutuellement, de passer du temps à s’apprivoiser, se connaître et voir si des liens se tissent ou non. Car comme dans toute relation, il y en a qui fonctionnent et d’autres pas. Ce n’est pas mal, mais il importe d’en avoir conscience plutôt que d’essayer d’aller contre. Cela ferait bien plus de mal que de bien, tant au cavalier qu’au cheval.

Prenez le temps d’observer votre compagnon et laissez-lui de temps de vous observer vous. Essayez de comprendre sa façon de s’exprimer, ses mimiques, ses humeurs, ses limites… Dans le même temps, ayez conscience de vos propres limites et n’hésitez pas à les lui indiquer, fermement mais justement. Plus votre relation sera claire et juste, plus la suite du travail sera facile. Plus vous rendrez visite à votre cheval, même (voire surtout) en dehors de toute séance de travail, juste pour le plaisir de passer du temps ensemble, sortir brouter, le gratter à son endroit préféré, lui amener une salade de légumes, faire la sieste ensemble…, plus l’évolution dans les apprentissages sera rapide et facile.

Parcours du dossierIntroduction : vers un débourrage respectueux et adapté >>

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*


Sur l’agenda
  • Rien pour le moment.
Restez informé !
Alter Equus sur Facebook
});