Écurie de Beauperier | Alter Equus
Écurie de Beauperier
Cet article est la partie 3 de 4 du dossier Le Paddock Paradise

Nos écuries abritent un joyeux troupeau de 10 individus. Il y en a pour tous les goûts, du papy haflinger retraité, en passant par le shetland effronté au pur sang arabe d’endurance.

Beauperier2Il y a deux ans nous sommes arrivés en Dordogne, les écuries étaient organisées sur un schéma classique boxe/paddock. Nous avons rapidement décidé de réorganiser nos pâtures en paddock paradise, d’une part car la topographie du terrain nous permettait d’exploiter une grande pente très prometteuse et que nous souhaitions garder nos chevaux en état tous ensemble en évitant les problèmes de fourbure, surtout pour les poneys qui profitaient à vue d’œil de l’herbe Périgourdine. Nous avons donc créé des pistes.

Pour les nuits fraîches ou pour se protéger des insectes nous avons fait un abri bien abrité de 60m², nous avons créé des zones d’intérêts comme le poste pour l’eau, un poteau avec différentes pierres à sel, plusieurs zones avec des filets à foin, et une esplanade couverte avec des logettes pour le nourrissage quotidien et inspection des pieds : la « miam box », cette dernière domine les pistes. Et à venir vérifier 10 fois par jour que l’orge ne soit pas au menu je peux vous assurer qu’ils marchent, mes destriers.

Beauperier3Nous avons poussé le vice a mettre des objets « effrayants » dans les couloirs, chaque individu met son courage a l’épreuve afin de les franchir.

Ce qui a changé dans mon troupeau : TOUT, mes chevaux sont devenus plus sereins, il n’y a pas de hiérarchie « violente », chacun sait si oui ou non il faut « bouger » mais il n’y a plus de bagarre. Ils sont tous en état, même les plus vieux ont des muscles d’enfer, et lorsqu’il faut travailler on a déjà des chevaux prêts échauffés et coopératifs.

Je suis une pro « pied nus » donc les terrains variés et le mouvement sont en pleine adéquation avec le mode de vie de mes chevaux.

Beauperier6Nous réfléchissons actuellement sur un espace de piste en terrain varié pour nous permettre de travailler nos poneys mais aussi pour les laisser appréhender de nouveaux espaces comme un tunnel, un bassin, des contre-bas, des ponts bref nous ne manquons pas d’idées.

Par sécurité nous avons gardé nos boxes mais ils sont vides, le paddock paradise est un investissement financier mais aussi en temps pour sa création mais je trouve qu’il valorise bien les espaces. Ma maison domine mes pâtures, j’adore pouvoir observer le sillon que forme les pistes au milieu de la verdure, nous avons un peu paysagé avec des arbres et quelques lavandes nous attendons avec impatience le printemps pour contempler le résultat… La récompense suprême de notre travail est lorsque j’appelle mes chevaux les voir arriver au grand galop dans les couloirs il n’y a pas meilleur sensation sur terre. Je vis au Paradis.

 

Beauperier5

Beauperier4

Pour en savoir plus…

 

 

Parcours du dossier<< Les Écuries du Grand VallatL’École des Cavaliers >>

1 commentaire

  1. Camille Auteur décembre 11, 2015 (4:05 )

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ce dossier sur les paddocks paradise très instruisant ! Je souhaiterai trouver des informations concernant l’Écurie de Beauperier mais malheureusement je ne trouve pas de site et le lien que vous avez fourni (facebook) n’est plus d’actualité.. Sauriez vous comment je pourrais faire ?
    Camille

    Répondre à Camille

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Sur l’agenda
  • Rien pour le moment.
Restez informé !
Alter Equus sur Facebook
});