Témoignages d’équitation sans mors en extérieur

1ère expérience: Passage du mors au sans-mors

Comme beaucoup de cavaliers j’ai commencé à monter en extérieur en mors. Malgré les conseils de différents professionnels,  j’ai rencontré de nombreux soucis avec ma jument Téquila  (jument en défense contre la main, le mors, jument qui embarque etc…). Elle était dunkan3considérée comme dangereuse… jusqu’au jour où j’ai découvert une nouvelle vision du cheval: nous avons ainsi repris toutes les bases au sol et commencé le travail sans mors.

Les premiers temps n’ont pas été faciles, mais avec du temps et surtout de la patience nous sommes enfin arrivées a une entente très correcte et ce grâce au passage au sans-mors en grande partie. Aujourd’hui (et depuis presque 4 ans), nous sortons en side-pull et nous ne le quitterons pas, j’ai enfin retrouvé une jument calme, à l’écoute et qui prend plaisir à balader.  Bien évidemment, avec ma jument qui chauffe facilement en extérieur, j’essaie d’organiser les sorties en fonctions de son “état” du jour. On galope uniquement si elle est calme et très rarement sur les chemins qui mènent à la maison. Cela nous permet de gérer tout le monde dans le calme. Avec les randonnées à plusieurs chevaux, si j’ai besoin de calme alors que les autres souhaitent partir dans des allures supérieures, je m’éloigne du groupe soit en partant devant, soit en les laissant partir.

En tout cas, depuis plusieurs années maintenant, nous avons passé la majorité de nos chevaux en side pull et tout se passe a merveille. Un vrai bonheur!

2ème expérience: Education d’un poulain sans-mors

dunkan4Suite à tout le positif que nous avons tiré de ma première expérience avec le sans-mors, j’ai donc naturellement décidé d’éduquer mon jeune entier sans-mors également.

Nous avons commencé par une éducation au sol (travail en main, longues rênes…) tout d’abord au licol, puis en side-pull. B’dunkan étant destiné à être cheval de loisir et principalement d’extérieur, nous avons beaucoup travaillé dehors, notamment en balade a pied et en dextre ce qui nous a permis de le familiariser doucement à son futur environnement de “travail”  avant de commencer son éducation en selle. Une fois que toutes les bases ont été acquises au sol, nous avons alors passé le cap et commencé les 1ères séances en selle.

Depuis le début, j’ai toujours eu un poulain hyper volontaire. Nous avons rapidement commencé à sortir en balade en selle sur des courtes distances, puis sur des plus longues en alternant des phases en selle et à pied. Aujourd’hui, nous sommes encore loin d’avoir fini le débourrage mais nous pouvons sortir seuls ou accompagnés en extérieur sans aucuns problèmes. Même avec des juments où d’autre chevaux qui ne vivent pas avec lui, il est parfaitement gérable, passe partout sans hésiter. Un réel plaisir!

dunkan2

La première impression au passage sans mors que j’ai pu remarquer notamment en initiant quelques cavaliers de centre équestre, commence par l’impression de perdre le contrôle du cheval. Cela peut effectivement être le cas si aucun travail préparatif au sol n’a été fait auparavant. Lorsque les bases sont correctement installées, on se rend rapidement compte que ce n’est pas l’embouchure qui nous donne le contrôle de notre monture mais bel et bien le regroupement de différents facteurs qui sont tous liés à un moment où à un autre (éducation,respect, confiance, relation, mode de vie etc…). Par ailleurs, je dirais que les avantages du sans mors en extérieur commencent par le fait que le cheval n’est pas gêné par le mors, il peut ainsi de temps en temps et/ou lors des pause brouter librement. Je trouve également que les chevaux sont bien plus décontractés et plus coopératifs.

2 commentaires

  1. Maelie Auteur décembre 3, 2014 (8:17 )

    Bonjour,
    J’aimerais savoir s’il est possible de témoigner ?

    Merci

    Répondre à Maelie

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});