L’huile essentielle de lavande vraie diminue la réponse au stress des chevaux | Alter Equus
L’huile essentielle de lavande vraie diminue la réponse au stress des chevaux

Nombreux sont les cavaliers ou les professionnels de la filière équine qui cherchent à mettre en œuvre des moyens simples et doux pour réduire le stress des chevaux dans différentes situations inquiétantes. De nombreuses huiles essentielles (HE), comme l’HE de lavande vraie (Lavandula augustifolia), diminuent les effets du stress en agissant en particulier sur le système nerveux central et sur la pression artérielle. L’application autour des naseaux d’HE diluée à 10% dans de l’huile végétale permet la pénétration des molécules actives par inhalation et de manière transcutanée.

A l’heure actuelle, il n’existe que très peu d’études chez les animaux d’élevage en situation de stress concernant l’utilisation des HE (méthode d’application, quantité, dilution, intervalle de temps de l’application avant ou après la situation stressante). C’est pourquoi Anne Poutaraud de l’INRA et ses collègues se sont intéressés aux effets apaisants de l’HE de lavande vraie chez le cheval. Je vous présente ici les principaux résultats de cette étude publiée en novembre 2017 (Poutaraud et al., 2017).

Introduction

L’objectif de cette étude est de tester l’efficacité de l’HE de lavande vraie appliquée avant un stress sur la diminution de la réponse au stress de chevaux. L’événement stressant utilisé dans cette étude consistait principalement en l’isolement d’un cheval de ses congénères. Afin d’évaluer les effets de l’HE de lavande vraie, différents paramètres représentatifs des 4 principales réponses au stress ont été mesurés : les postures (réponse comportementale), le cortisol (hormone du stress), le rythme cardiaque (système nerveux autonome) et le stress oxydatif (stress cellulaire). Enfin, pour mieux comprendre l’action de l’HE de lavande vraie, une étude du devenir d’une des substances actives de l’HE (le linalol) après son administration dans l’organisme a été réalisée (étude pharmacocinétique).

Méthodes

Chevaux

L’étude a été réalisée sur 28 ponettes Welsh âgées de 1 an et demi ou 2 ans, élevées au centre de recherche INRA de Nouzilly (Val de Loire).

Design expérimental

Une HE de lavande vraie (Lavandula augustifolia) de qualité biologique et de composition connue a été utilisée. Comme il est recommandé lors de l’usage d’HE, un test de réactions allergiques a été réalisé sur chaque pouliche quelques jours avant l’expérimentation.

Les ponettes ont été aléatoirement séparées en 2 groupes expérimentaux : le groupe contrôle (13 ponettes) et le groupe HE (15 ponettes). Avant le début de l’expérience, il n’y a aucune différence entre les 2 groupes concernant l’âge, le poids, le rythme cardiaque des ponettes et le taux salivaire de cortisol.

Au début de l’expérience, les 28 ponettes sont placées toutes ensemble dans une stalle paillée très calme. Les unes après les autres, les ponettes sont licolées et emmenées à 2 mètres du groupe toujours visible, la salive est prélevée et l’appareil de mesure des battements cardiaques positionné. Le traitement consiste en l’application autour des naseaux de 2 mL d’HE de lavande préalablement diluée à 10% dans de l’huile de tournesol (soit 0,2 ml d’HE – c’est-à-dire une quinzaine de gouttes – dans 1,8 ml d’huile de tournesol) ou uniquement de l’huile de tournesol (groupe contrôle) avec un roll-on gradué (moyen efficace pour appliquer facilement une quantité précise d’huile).

Différents tests stressants sont ensuite réalisés pendant environ 30 minutes (nouvel endroit, nouvel objet, isolation sociale, apparition soudaine d’un objet inconnu). Durant ces tests (sauf pendant le test d’apparition soudaine), le niveau d’anxiété est mesuré grâce à des indicateurs comportementaux (nombre de postures d’alerte et de défécations) et le rythme cardiaque est enregistré. A la fin des tests, la ponette est ramenée près du groupe et massée pendant 2 minutes à côté du garrot. La salive est de nouveau prélevée immédiatement après la fin du massage.

L’étude pharmacocinétique et l’étude de l’effet antioxydant de l’HE de lavande ont été réalisées indépendamment de l’expérience car elles nécessitent un prélèvement sanguin qui est un facteur stressant et qui perturbe donc les tests comportementaux. Ainsi, quelques jours après ces tests, 2 mL d’HE de lavande diluée à 10% a été appliquée comme précédemment à 6 des 28 ponettes préalablement testées. Le sang a été prélevé juste avant l’application puis à différents temps entre 10 et 65 minutes après l’application de l’HE de lavande vraie afin de mesurer dans le sang la quantité de substance active de l’HE et son pouvoir antioxydant au cours du temps.

 

Résultats

Effets sur le comportement et le rythme cardiaque

La posture d’alerte est, comme le nombre de défécations, un indicateur comportemental du niveau d’anxiété du cheval

Les principales différences statistiquement significatives entre les 2 groupes sont observées entre 18 et 28 minutes après l’application de l’huile :

  • Une diminution du nombre de défécations pour le groupe HE (-65% lors du test du nouvel objet)
  • Une diminution du nombre de postures d’alerte pour le groupe HE (-39% lors du test d’isolation sociale)
  • Une augmentation du rythme cardiaque pour le groupe C (+15% lors du test du nouvel objet et +14% lors du test de soudaineté)

 

Effets sur la sécrétion du cortisol

Après les tests, les niveaux de cortisol salivaire augmentent de 28% pour le groupe C alors qu’ils restent stables pour le groupe HE. Ces résultats confirment la capacité de l’HE de lavande à moduler le taux de cortisol salivaire comme cela a déjà été montré chez l’homme (Hoferl et al. 2006).

Pharmacocinétique et efficacité antioxydative

La concentration maximale de linalol (substance active de l’HE de lavande) dans le plasma est atteinte 20 min après l’application de l’HE, ce qui suggère que le linalol serait responsable de la diminution de la réponse au stress chez les chevaux du groupe HE.

L’efficacité antioxydante (anti-stress oxydatif au niveau cellulaire) de l’HE de lavande est maximale 50 minutes après l’application de l’HE. Cette efficacité peut s’expliquer par la capacité des substances actives de l’HE de lavande à détoxifier les radicaux libres. Ce délai plus important serait lié au délai d’activation des gènes impliqués dans le processus antioxydant.

Conclusion

L’HE biologique de lavande vraie (Lavandula augustifolia) diluée à 10% dans une huile végétale appliquée 20 min avant l’exposition à une situation stressante réduit l’intensité des réactions de stress chez les chevaux. En effet, une application de 2mL d’HE diluée diminue les indicateurs de stress comportementaux (nombre de postures d’alerte et de défécations) et physiologiques (rythme cardiaque, niveau de cortisol salivaire).

 

L’embarquement et le voyage en van peuvent être une source importante de stress pour le cheval

Voici donc enfin une étude qui a évalué les effets d’une HE chez les chevaux sur différentes dimensions (comportementale, physiologique et cellulaire) de la réponse au stress. Les résultats confirment les vertus apaisantes de l’HE de lavande vraie. La simplicité de son utilisation en fait un outil très utile pour tous celles et tous ceux qui souhaitent aider leur cheval à aborder plus sereinement une situation inquiétante.

Attention cependant à toujours réaliser un test préliminaire allergique avant l’utilisation d’une HE. Pour cela, on applique une goutte d’huile essentielle préalablement diluée dans une goutte d’huile végétale sur une zone du cheval ne présentant pas de risque en cas de réactions (gonflement, irritation, etc) : sur l’encolure par exemple si le poil n’est pas trop épais. Il faut s’assurer qu’il n’y ait aucune réaction allergique pendant environ 24h.

Il est important de toujours utiliser une l’HE de bonne qualité (biologique) et de la diluer dans une huile végétale.

 

Références bibliographiques :

Poutaraud A, Guilloteau L, Gros C, Lobstein A, Meziani S, Steyer D, Moisan M-P, Foury A, Lansade L (2017). Lavender essential oil decreases stress response of horses. Environmental chemistry letters.

Hoferl M, Krist S, Buchbauer G (2006) Chirality influences the effects of linalool on physiological parameters of stress. Planta Med 72:1188–1192.

 

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Sur l’agenda
  • Rien pour le moment.
Restez informé !
Alter Equus sur Facebook
});