Le Harper classique ou australien
Cet article est la partie 1 de 2 du dossier Le harper

Ann, propriétaire d’un cheval ayant un Harper, nous présente cette maladie.

 

On va donc commencer par définir ce qu’est le Harper, quels sont les signes cliniques si je puis dire.

Comment puis je reconnaître un Harper ?

harper

Voici une flexion qui décrit parfaitement le harper. Image du RESPE

Le Harper est difficile à cacher: il est présent sur l’arrière main, où l’on observe une hyperflexion du jarret. En d’autres termes le cheval fléchit exagérément le jarret de façon brutale et prolongée (à noter que la flexion est involontaire). Dans certains cas, le boulet peut atteindre l’abdomen. Lors de la pause, l’on entend bien le pied taper fortement au sol (enfin ce que j’ai pu constater avec Kaplan).

Le Harper peut toucher un postérieur comme les deux. Tous les chevaux n’ont pas forcément le boulet qui touche l’abdomen à chaque foulée. En effet, le harper se décline en 5 grades que voici :

  • Hyperflexion quand le cheval recule, qu’il tourne ou qu’il est stressé.
  • Hyperflexion au démarrage au pas ou au trot, accentuée quand l’animal recule ou tourne court, ou quand le vétérinaire saisit un postérieur.
  • Hyperflexion modérée : tout au long du pas ou du trot, plus marquée quand le cheval démarre ou s’arrête ; il se désunit au petit galop ; le(s) postérieur(s) ne va(vont) pas toucher le ventre ; le reculer et les virages sont un peu difficiles.
  • Hyperflexion sévère : le(s) postérieur(s) va(vont) toucher le ventre de l’animal à toutes les allures, même à l’arrêt ; le trot, le reculer et les virages sont difficiles.
  • Le cheval ne peut se déplacer qu’en sautillant ; le(s) postérieur(s) reste(nt) hyperfléchi(s) plusieurs secondes de suite à l’arrêt.   

Nous voilà donc avec notre hyper-flexion … D’où vient elle ?

Les causes du Harper

Deux possibilités s’offrent à nous :

La première dite classique

D’origine traumatique ou neurologique (et malgré toutes les thèses que j’ai pu ingurgiter que se soit en anglais ou en français, aucune source sûre donne une réponse claire et prouvée), le Harper classique est unilatéral, et à vie. J’ai connu Kaplan en  2003 et il harpait déjà pour vous dire ..

La seconde dite australienne

D’origine alimentaire: disons qu’elle est causée par l’ingestion de porcelles enracinées ( mais aussi le pissenlit commun ou la mauve à petites fleurs sont liés) d’où l’intérêt de connaitre sa pâture, de vérifier. La plante provoque le harper de façon bilatérale et cela devient très compliqué pour marcher.

La plante s’attaque au système nerveux périphérique (donc en dehors du système nerveux central qui contient le cerveau et la moelle épinière). Dans de très rares cas les antérieurs sont touchés. Le larynx est malheureusement touché lui aussi et parfois de façon permanente.

A noter : Après discussions avec quelques vétérinaires, la plante peut être absorbée et ne pas agir de suite, et rester latente, il se peut qu’elle n’agisse jamais. On pense toujours qu’en enlevant la cause (donc la plante) le corps va finir par se débarrasser de la toxine, et bien pas tout le temps. La toxine qui met en générale quelques mois à être évacuée peut rester des années et (donc faire penser à un double classique). Et enfin un classique peut être bilatéral et un australien unilatéral mais là ce ne sont pas des cas généraux.

 Voila pour les signes cliniques et l’étiologie. J’aborderais les traitements dans un autre articles.

Source : Thèse vétérinaire  n° 26 de l’année  2012  de l’école de Lyon  » LE SHIVERING OU MALADIE DES TREMBLEMENTS CHEZ LE CHEVAL » ( Le Harper est mentionné première partie F )

voici le pissenlit commun liés a quelques cas de Harper Australien. Image nature-planete.fr

voici le pissenlit commun liés a quelques cas de Harper Australien. Image nature-planete.fr

La mauve à petites fleurs qui elle aussi serait lié a des cas de harper australien. Image Florabase.gov.au

La mauve à petites fleurs qui elle aussi serait lié a des cas de harper australien. Image Florabase.gov.au

 

 

 

 

Parcours du dossierHarper : témoignage d’un avant/après >>

8 commentaires

  1. Chantal Besner Auteur avril 15, 2017 (5:08 )

    Ma jument a commencé hier à faire ce mouvement exagéré avec les deux postérieurs au départ du galop, à la longe. En selle `seulement … Inquiète….

    Répondre à Chantal Besner
    • ann Auteur décembre 22, 2017 (10:29 )

      Bonjour Chantal, vérifiée d’abord par une visite ostéo que rien n’est coincé.

      Quel âge a votre jument ? A t elle subit un gros trauma ? Avez vous constatez la présence de porcelle ?

      Répondre à ann
  2. nathalie bélanger Auteur mars 11, 2018 (10:31 )

    moi je vient de faire opéré mon cheval qui a le harper arrière droit à Saint-Hyacinthe il a le harper seulement quand il avance et non du reculon je croise les doigts pour que tout s`arrange ils ont enlevé le tendon du coté de la patte il va avoir congé tout l`été mars 2018

    Répondre à nathalie bélanger
  3. Clara Auteur avril 9, 2018 (12:14 )

    Bonjour,

    serait-il de contacter l’auteure de l’article? Je m’occupe d’un cheval ayant des problèmes semblables aux postérieurs et ce serait formidable de pouvoir en discuter avec elle!

    Avec tous mes remerciements.

    Cordialement.

    Répondre à Clara
  4. Anne Elisabeth DUBREUIL Auteur août 6, 2018 (7:17 )

    J’en Suis l’auteure

    Répondre à Anne Elisabeth DUBREUIL
  5. ERIK FERRER MORA Auteur janvier 11, 2019 (4:48 )

    Bonjour Madame Dubreuil,
    Nous avons un cheval de plus de 30 ans qui a développé ce handicap. Sauriez-vous me dire si il y a une manière de le soulager ?
    En vous remerciant,
    Erik FERRER MORA

    Répondre à ERIK FERRER MORA
    • Dubreuil Auteur avril 29, 2019 (3:02 )

      depuis quand l’a t’il ?

      ne pas hésitez a consulter un vétérinaire. Par la suite un suivi kiné/ ostéo avec argile et algues reste ce qu’il y a de meilleur

      bon courage

      Répondre à Dubreuil
  6. ERIK FERRER MORA Auteur mai 28, 2019 (4:04 )

    Bonjour,
    Notre ami nous a quitté des suite de sa maladie, à 42 ans !
    Cdlt

    Répondre à ERIK FERRER MORA

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*


Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});