L'importance des oligo-éléments dans l'alimentation équine | Alter Equus
L’importance des oligo-éléments dans l’alimentation équine

Dans l’alimentation équine, l’aspect quantitatif est couvert par les fibres (foin, paille, herbe) nécessaires à la production énergétique (glucides, lipides, protides) tandis que l’aspect qualitatif comprend les vitamines et les oligo-éléments indispensables au bon fonctionnement du métabolisme*.

Qu’est-ce qu’un oligo-élément?

Les oligo-éléments sont les nutriments essentiels à la vie, favorisant les fonctions d’échanges de l’organisme. Présents en très faible quantité dans l’organisme (d’où leur autre appellation : éléments traces), ils sont primordiaux pour la gestion optimale de l’équilibre du cheval.

A quoi servent-ils ? 561231_3702942050269_385740894_n[1]

Les oligo-éléments :

  • Relancent le métabolisme ;
  • Neutralisent toxines, métaux lourds et neurotoxines ;
  • Rétablissent l’équilibre intestinal ;
  • Epurent et soutiennent les émonctoires (foie, rein, intestins, …) ;
  • Améliorent les échanges cellulaires ;
  • Reminéralisent l’organisme ;
  • Renforcent le système immunitaire.

Qu’est ce qui influence l’assimilation ? 

L’ingestion d’un élément ne garantit pas son assimilation. Les organismes des chevaux élevés dans des milieux pollués subissent clairement un déséquilibre. Par exemple, les médicaments allopathiques (opposé de l’homéopathie), la vaccination, la vermifugation chimique,  la pollution, le stress chronique ou encore les diététiques en désaccord avec nos besoins, sont de gros consommateurs d’oligoéléments. Il faut savoir que tout aliment ayant subi des transformations et des traitements perd une partie de ses propriétés nutritives.

Néanmoins, chaque changement de saison, un travail physique ou intellectuel intense, coup de stress passager, surcharge alimentaire, la croissance ou le vieillissement exigent une complémentation plus importante.

Pour nos prairies, l’usage généralisé de produits phytosanitaires (herbicides, pesticides, fongicides) appauvrissent les sols dont la plante est sensée se nourrir pour transmettre, via l’alimentation, les oligo-éléments qui la constituent.

Résultats d’un manque ?

Toute carence (ou indisponibilité) en oligo-élément va entrainer un dérèglement des réactions enzymatiques et, donc, de l’état général du cheval, amenant à de grosses pertes d’énergie et une impossibilité d’évacuation des toxines. De là, le système immunitaire s’effondre et les symptômes apparaissent, tels que les amaigrissement, allergies, syndrôme métabolique équin, etc.

Comment détecter une carence ?

Les signes sont souvent très vagues et généraux, on peut observer par exemple un retard de croissance, une fatigue générale, une baisse de fertilité, une difficulté de déplacement (atteintes osseuses et tendineuses), des chutes de crins, etc. Il est conseillé d’avoir recourt aux examens de laboratoire pour établir un bilan précis des carences. Il semblerait que l’analyse de crins soit intéressante pour mettre en évidence le statut en oligoéléments et fiable pour établir un bilan nutritionnel.

N.B.: Attention, pour les suivis, le poil doit toujours être prélevé au même endroit pour que des comparaisons puissent être faites.

Les différents seuils des statuts en oligo-éléments?

  • Carence: Il y a présence de signes cliniques. Les apports alimentaires sont très insuffisants ;
  • Sub-optimum: Les besoins sont tout juste couverts, mais en cas de conditions de stress ou de maladie les réserves ne seront pas suffisantes;
  • Optimum:  Il permet au cheval d’atteindre son potentiel de santé et de productivité prévu par l’organisme ;
  • Excès ou toxicité: L’excès n’a aucun intérêt et n’améliore pas la santé. Au contraire, on peut même créer une ou plusieurs interactions qui seront néfastes pour l’organisme.

Qu’est-ce qu’une interaction ?

Les interactions sont courantes avec les oligo-éléments. Elles vont conduire à la réduction ou l’augmentation du pourcentage d’absorption. Les fonctions métaboliques ne se réduisent pas à une seule réaction, c’est la synergie de l’ensemble qui va relancer les réactions déficientes.

Exemple: Les effets de l’aluminium, dans certains cas, peuvent être renforcés par une combinaison Cuivre/Or/Argent ou par du manganèse.
Les effets de l’aluminium inhibent ceux du fluor. De ce fait, si vous avez besoin de fluor, évitez l’aluminium.
En revanche, en cas d’excès de fluor dans l’organisme, l’aluminium peut contribuer à faire baisser le taux de fluor.

11070416_10152958528828743_3077890597256069251_n[2]

Fjord vivant en semi-liberté, il va chercher ses oligo-éléments dans l’eau salée.

 

Comment complémenter ?

Il est capital que la complémentation en oligo-élément ait une origine organique, et non minéral ou chimique. On pourra donc proposer une ration de fruits et légumes de saison, algues, miel et plantes fraiches ou séchées.

Il est d’autant plus important de sélectionner la complémentation quotidienne au niveau de la qualité et non de la quantité. On parle alors de biodisponibilité, soit la proportion de substance active par rapport à la quantité absorbée. Chez les chevaux à gros besoins (âgés, en croissance, en reproduction ou au travail), les oligo-éléments vont soutenir l’organisme et relancer le métabolisme en cas de besoin (mise à l’herbe, mue, changement de saison, maladie et convalescence).

La complémentation devra se faire sur le long terme, en respectant le rythme naturel du cheval. Evitez tous les aliments transformés et dénaturés.

Le métabolisme est l’ensemble des réactions chimiques qui se déroulent au sein d’un être vivant pour lui permettre notamment de se maintenir en vie, de se reproduire, de se développer et de répondre aux stimuli de son environnement.

Pour aller plus loin:

  • Analyse de crin chez AJCnature: http://www.ajcnature.com/contents/fr/d98.html
  • Livres: BINNET C., Oligo-éléments et oligothérapie, Dangles éditions
  •             DUPONT P., Oligo-éléments – Équilibre vital, Diffusion Rosicrucienne

Sources:

  • http://www.cevalino.com/nutriments_2.html
  • http://www.techniquesdelevage.fr/2014/08/carences-minerales-que-peut-vous-dire-l-analyse-du-poil-de-votre-cheval-etat-nutritionnel-nutritionniste-equin.html
  • http://arnaudveto.blogspot.fr/2012_10_01_archive.html
  • http://www.ohm-bioalternatives.com/index.php?option=com_content&view=article&id=16:reagir-face-a-lurgence-et-les-etats-infectieux-et-inflammatoires&catid=13:nos-produits&Itemid=26
  • https://podologueequine.files.wordpress.com/2013/03/etudes-sur-lanalyse-de-crins-chez-les-chevaux-ete-2006.pdf
  • http://www.mammitebovine.ulg.ac.be/articles/impact-des-carences-en-oligo-elements-en-elevage-bovin

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});