Présentation : le shiatsu équin

Présentation : le shiatsu équin

Le shiatsu est un habile mélange entre les théories de la médecine traditionnelle chinoise et une technique de massage japonaise. Travailler en shiatsu consiste à rééquilibrer le corps et l’esprit dans leur globalité en exécutant des pressions (avec les mains), des étirements et des mobilisations de tout le corps pour améliorer la circulation de l’énergie, via les méridiens.

L’École des Cavaliers

L’École des Cavaliers

A l’École des Cavaliers, ce sont les chevaux les professeurs. Et pour qu’ils soient capables d’éduquer correctement les cavaliers, ils ont besoin d’être heureux !
Tous les équidés vivent donc en troupeau dans des parcs aménagés (Paddocks Paradise) où ils peuvent exprimer tous leurs comportements naturels.
Le but de cette gestion raisonnée de l’environnement est de permettre aux équidés de satisfaire l’intégralité de leurs besoins fondamentaux.
De la conception à l’installation, découvrez nos Paddocks Paradise !

Écurie de Beauperier

Écurie de Beauperier

Nous avons rapidement décidé de réorganiser nos pâtures en paddock paradise, d’une part car la topographie du terrain nous permettait d’exploiter une grande pente très prometteuse et que nous souhaitions garder nos chevaux en état tous ensemble en évitant les problèmes de fourbure, surtout pour les poneys qui profitaient à vue d’œil de l’herbe Périgourdine.

Les Écuries du Grand Vallat

Les Écuries du Grand Vallat

Mon Paddock Paradise a ceci de particulier qu’il s’est fait “tout seul” : je n’ai pas dessiné de couloirs ni d’espaces plus larges, ce sont les chevaux qui l’ont fait eux-mêmes. Je les ai installés sur un terrain sauvage de plusieurs hectares avec des dénivelés, des sols de natures variées et une forêt au milieu, et ce sont eux qui ont tracé leurs chemins pour aller d’un point à l’autre du parc : point d’eau, clairières plus ou moins abritées et orientées différemment, pinède dense pour s’abriter des intempéries, etc.

“Mais… tu vas faire quoi de ça ?”

“Mais… tu vas faire quoi de ça ?”

Me voilà touchée par cet être que tout le monde rejetait. Parce qu’un cheval qu’on ne peut pas monter, ça ne sert à rien. C’est un gouffre pour lequel on ne peut tirer aucun plaisir. Voilà ce que me répondaient les gens. Ils ne comprenaient pas. Ils ne pouvaient pas comprendre ce que je pouvais trouver à ce cheval que je ne pouvais pas monter.

Gestion de l’herbe pour un cheval au pré : partie 1

Gestion de l’herbe pour un cheval au pré : partie 1

Afin de garder un terrain productif, il est important de mettre en place de nombreuses parcelles dans lesquelles les chevaux ne devraient pas rester plus de dix à vingt jours. Avec un tel roulement, l’impact sur la flore est réduit car l’herbe n’est jamais rase et la terre a l’occasion de “respirer” car elle est peu tassée.

De plus, il est important d’éviter les chevaux de pâturer sur de l’herbe trop courte car ils ont tendance à couper le bulbe des pousses. Le surpâturage engendre également la prolifération de plantes comme les rumex et les chardons.

12
});