Stress et tempérament influencent les performances de la mémoire de travail vis-à-vis de la nourriture chez les chevaux

Cette étude illustre le fait que dans un environnement changeant, le même cheval peut être avantagé ou désavantagé par son tempérament en fonction du niveau de stress de l’environnement. En effet, le stress inverse l’influence de la peur sur les performances de la mémoire de travail.

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});