prévention | Alter Equus
Le gentil petit chêne et les grands méchants tanins

Le gentil petit chêne et les grands méchants tanins

L’un des marronniers (si j’ose dire) de cet automne chez les équitants était la toxicité des glands de chêne : on trouve des articles un peu partout qui en parlent, des blogs divers aux sites spécialisés en passant par le site des Haras Nationaux, sans toujours donner un aperçu général de la question.

Prévenir et réfléchir : une nouvelle optique équestre ?

Prévenir et réfléchir : une nouvelle optique équestre ?

Nous tenons malgré tout à souligner l’important d’aller plus loin que le curatif/préventif, qui peuvent tout les deux être sujets à des dérives et des “acharnements”: nous devons chacun être capable de conserver notre esprit critique et notre capacité de réflexion. La base de toute est l’écoute de notre cheval ainsi que la possibilité d’apprendre d’autrui en mettant ses connaissances en perspective.

L’École des Cavaliers

L’École des Cavaliers

A l’École des Cavaliers, ce sont les chevaux les professeurs. Et pour qu’ils soient capables d’éduquer correctement les cavaliers, ils ont besoin d’être heureux !
Tous les équidés vivent donc en troupeau dans des parcs aménagés (Paddocks Paradise) où ils peuvent exprimer tous leurs comportements naturels.
Le but de cette gestion raisonnée de l’environnement est de permettre aux équidés de satisfaire l’intégralité de leurs besoins fondamentaux.
De la conception à l’installation, découvrez nos Paddocks Paradise !

Les Écuries du Grand Vallat

Les Écuries du Grand Vallat

Mon Paddock Paradise a ceci de particulier qu’il s’est fait “tout seul” : je n’ai pas dessiné de couloirs ni d’espaces plus larges, ce sont les chevaux qui l’ont fait eux-mêmes. Je les ai installés sur un terrain sauvage de plusieurs hectares avec des dénivelés, des sols de natures variées et une forêt au milieu, et ce sont eux qui ont tracé leurs chemins pour aller d’un point à l’autre du parc : point d’eau, clairières plus ou moins abritées et orientées différemment, pinède dense pour s’abriter des intempéries, etc.

Les coliques

Les coliques

Le symptôme habituel d’une colique est défini comme des douleurs abdominales d’origines digestives. Le taux de décès est élevé (21%, Villard I., 1998), notamment à cause de l’impossibilité de vomir. Les coliques représentent 33% des causes de décès chez les équidés, avant la vieillesse.

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});