Renforcement négatif et punition : une frontière floue

Renforcement négatif et punition : une frontière floue

L’efficacité d’une punition dépend notamment de son intensité. Cela ne veut pas dire qu’une pleine puissance doit être utilisée, mais que son intensité doit être appropriée à ce cheval en particulier et à cette situation particulière. Un autre élément critique est l’intervalle de temps entre le comportement que l’on souhaite punir et l’administration de la punition. Plus cet intervalle est long, plus il y a de chance que la punition soit inefficace et ait uniquement des conséquences indésirables.

Éducation et dressage du cheval : utilisation de la pression et des renforcements positifs et négatifs

Éducation et dressage du cheval : utilisation de la pression et des renforcements positifs et négatifs

Le principal objectif de l’apprentissage est de fournir des signaux que le cheval apprend à associer à un comportement spécifique. Si le cheval exécute des comportements inattendus ou non désirés, cela signifie que l’apprentissage n’a pas permis d’établir une association entre le signal (la pression) et le comportement désiré, et que le renforcement utilisé pour créer cette association est insuffisant pour surmonter la motivation du cheval à exécuter d’autres comportements

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});