Quand et comment débuter le processus d’acceptation ? Partie 1 : considérations générales

Quand et comment débuter le processus d’acceptation ? Partie 1 : considérations générales

L’acceptation commence par le fait de s’accepter mutuellement, de passer du temps à s’apprivoiser, se connaître et voir si des liens se tissent ou non. Car comme dans toute relation, il y en a qui fonctionnent et d’autres pas. Ce n’est pas mal, mais il importe d’en avoir conscience plutôt que d’essayer d’aller contre. Cela ferait bien plus de mal que de bien, tant au cavalier qu’au cheval.

Éducation et dressage du cheval : utilisation de la pression et des renforcements positifs et négatifs

Éducation et dressage du cheval : utilisation de la pression et des renforcements positifs et négatifs

Le principal objectif de l’apprentissage est de fournir des signaux que le cheval apprend à associer à un comportement spécifique. Si le cheval exécute des comportements inattendus ou non désirés, cela signifie que l’apprentissage n’a pas permis d’établir une association entre le signal (la pression) et le comportement désiré, et que le renforcement utilisé pour créer cette association est insuffisant pour surmonter la motivation du cheval à exécuter d’autres comportements

Le clicker training : fonctionnement et atouts

Le clicker training : fonctionnement et atouts

Une fois les règles du jeu mises en place, c’est la porte ouverte à votre créativité. Plus vous donnerez de liberté à votre cheval durant ces séances, plus il surprendra avec les réponses qu’il proposera. Loin de lobotomiser le cheval, comme le disent ses détracteurs, le clicker training encourage le cheval à s’exprimer, et surtout à réfléchir pour trouver la solution par lui-même.

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});