Pourquoi le sans mors ?

Pourquoi le sans mors ?

Le travail est le même, ça me prend peut être un peu plus de temps sans mors (mais j’ai le temps puis on dit bien que qui veut gagner du temps doit savoir en perdre!) … Et surtout ça me permet aussi d’apprendre et de bien comprendre ce que je fais… En fait, c’est pour moi également une façon de pouvoir avancer toute seule en restant dans le “juste”, en m’appliquant à bien utiliser mon corps plutôt que de chercher à travailler sur l’attitude du devant. Il est bien plus facile de tricher avec un mors que sans…

A qui s’adresse la monte sans mors ?

A qui s’adresse la monte sans mors ?

La transition au sans-mors est souvent perçue comme un réapprentissage de codes. En effet, le cheval est habitué depuis toujours à répondre à certains codes liés à l’outil et la pratique équestre de son cavalier. Changer d’outil du jour au lendemain risque d’être compliqué à appréhender pour le cheval comme pour le couple.

Transition vers le sans mors

Transition vers le sans mors

La transition au sans-mors est souvent perçue comme un réapprentissage de codes. En effet, le cheval est habitué depuis toujours à répondre à certains codes liés à l’outil et la pratique équestre de son cavalier. Changer d’outil du jour au lendemain risque d’être compliqué à appréhender pour le cheval comme pour le couple.

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});