On a essayé pour vous : l’élevage Pemp Heol

Chez Pemp Heol, le bien-être et le respect du cheval sont une priorité. Nous avons pris le temps de visiter l’élevage pour mieux percevoir les motivations d’Audrey Gory, la patronne des lieux. Une rencontre riche en échanges que ce soit avec l’éleveuse ou avec les différents membres du harem.

Installé depuis 4 ans en terre bretonne, l’élevage Pemp Heol est spécialisé en chevaux aztèques et ibériques de couleurs. C’est un élevage au naturel, où l’Homme intervient le moins possible. Tadinho, l’étalon, dispose donc de son harem, composé de plusieurs juments et de leur poulain de l’année. Tous ensemble, ils évoluent, en famille, dans un paddock paradise, loin de l’agitation humaine. Le harem vit au pré toute l’année et bénéficie d’abris naturels si nécessaire. Les poulains peuvent donc grandir entourés de leurs frères et soeurs, mais aussi leurs deux parents, chose rare dans les élevages traditionnels, l’entier étant souvent mis à l’écart. Le sevrage se fait quant à lui naturellement, vers le premier anniversaire des poulains. Ces derniers sont manipulés par Audrey Gory, leur éleveuse. Elle est diplômée La Cense et dispose également d’un diplôme universitaire en éthologie équine. Elle utilise aussi beaucoup le renforcement positif dans l’éducation des poulains.

Grandir en famille, une chance rare pour les poulains.

Grandir en famille, une chance rare pour les poulains.

L’élevage Pemp Heol est-il aussi bien en vrai que sur papiers? C’est (entre autres) ce que nous sommes allées voir. La première chose qui frappe : la quiétude du lieu. Chevaux, chèvres, chiens, vaches et chats vivent en harmonie sur le terrain, en plein Morbihan. En plus d’être un élevage au naturel, le lieu abrite aussi de nombreux pensionnaires partagés en différents troupeaux, chacun disposant de son propre paddock paradise. Les chevaux se prélassant couchés sont nombreux, tant l’endroit est paisible.

Le harem se trouve, quant à lui, à l’écart de la pension, afin de ne pas déranger l’équilibre familial.

Le troupeau évolue librement au fil des saisons. La stabilité du groupe familial est respectée.

Le troupeau évolue librement au fil des saisons. La stabilité du groupe familial est respectée.

A notre arrivée dans le pré, ce sont des poulains curieux et proches de l’Homme qui viennent à notre rencontre. Les juments et l’étalon sont calmes, l’ordre familial est bien établi et tout le monde y trouve sa place. Les poulains jouent entre eux et apprennent les codes sociaux grâce aux nombreux adultes les encadrant.

L'étalon a lui aussi son rôle à jouer dans l'éducation de ses poulains.

L’étalon a lui aussi son rôle à jouer dans l’éducation de ses poulains.

Après déjà deux visites chez Pemp Heol, mon avis est clair : c’est encore mieux en vrai que sur papiers. Cet élevage représente à mes yeux un lieu ressourçant, paisible et rempli d’Amour. Les chevaux y évoluent positivement et peuvent bénéficier du meilleur départ possible dans leur future vie. Je vous conseille vivement de visiter un jour cet élevage, où l’Amour des chevaux mais avant tout de leur nature est omniprésent.

Les poulains apprennent à faire "comme les grands" pendant leur première année de vie.

Les poulains apprennent à faire “comme les grands” pendant leur première année de vie.

 

 

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});