Présentation : le shiatsu équin

Présentation :

Le shiatsu est un habile mélange entre les théories de la médecine traditionnelle chinoise et une technique de massage japonaise. Travailler en shiatsu consiste à rééquilibrer le corps et l’esprit dans leur globalité en exécutant des pressions (avec les mains), des étirements et des mobilisations de tout le corps pour améliorer la circulation de l’énergie, via les méridiens. Ces derniers sont des canaux d’énergie en relation avec les organes et les émotions. Grâce à ses mobilisations, le praticien stimule ou calme le Ki (Chi), énergie vitale qui circule dans le corps dans le but de créer une harmonie et une cohérence.

10171925_10202287332157672_1863077978_n[1]


Le méridien vessie a une action sur tous les organes, via les transmissions nerveuses (nerfs et moelle épinière).

 

Effets :

En équilibrant cette énergie, il est possible de calmer un cheval nerveux ou d’éveiller un cheval déprimé ou léthargique. Le shiatsu peut donc non seulement être un bon moment de relaxation mais aussi un outil de soin.

Le shiatsu va permettre de:

  • Améliorer le bien-être général;
  • Diminuer le stress;
  • Réduire les tensions;
  • Améliorer la souplesse générale;
  • Favoriser l’élimination des toxines;
  • Améliorer et harmoniser les systèmes immunitaire, respiratoire, nerveux, digestif et circulatoire.

En effet, ces massages prennent en compte le physique, mais aussi le mental et l’émotionnel. Une visite régulière du praticien permettra de conserver un bon équilibre général.

“Mieux vaut prévenir que guérir”

J’attire l’attention sur le fait que le shiatsu est principalement un outil de prévention. Il est plus utile de faire des séances de shiatsu régulièrement plutôt que d’attendre que la maladie s’installe car le but est de donner l’impulsion de guérison au cheval. Quel que soit l’âge, la race où l’état du cheval, recevoir un shiatsu régulièrement va permettre de considérablement améliorer sa qualité de vie ou ses performances sportives.

1902787_10202287331237649_1623574834_n[1]

Gros intestin 4, point antalgique utile en cas de douleur.

Il faut savoir que dans un environnement sain, le cheval fait preuve d’une capacité de guérison extraordinaire. Pourtant, dans notre monde « occidental », rares sont environnements sains pour le cheval (herbe trop riche, peu d’espace, carrière sportive) et le shiatsu trouvera souvent son utilité pour résoudre un problème déjà présent.  

Un bon praticien travaillera en parallèle du pareur, dentiste, vétérinaire, ostéopathe, praticien énergétique, etc. Il aura aussi les connaissances de bases pour répondre à vos questions et vous guider dans la gestion quotidienne de votre cheval.  

 

Témoignages :

AglaéMon cheval de 20 ans, Hercule, a été en club quasiment toute sa vie. J’essaye de le soulager du mieux que je peux, avec de l’ostéo mais également des médecines douces, sans voir particulièrement d’amélioration.
J’ai donc contacté Claire, une praticien
ne shiatsu, afin de découvrir ce type de soin sur Hercule. Au final, beaucoup de changements que ce que j’aurais espéré! Hercule a dégonflé du ventre, et a l’arrière-main libérée (ma nièce de 12 ans a vu la différence, sans être au courant du soin). Il peut donc beaucoup mieux évoluer au quotidien et au travail, et témoigne d’un regain de motivation assez impressionnant 🙂 “

Loélia “Ayant eu une bonne expérience avec le shiatsu humain, j’ai offert à mes chevaux deux shiatsus faits par celle qui est devenu “notre” praticienne. Le premier pour mon cheval, qui est très introverti, timide avec un passé physique (et psychologique sûrement) assez lourd. Il a eu du mal à se livrer, mais il a quand même accepté de lâcher quelques petits blocages. Depuis le shiatsu, il accepte que je le masse, et réclame même certains points. Le shiatsu est très utile pour voir de quoi le cheval a besoin, en temps réel. C’est très agréable de savoir qu’on peut soulager rapidement son cheval, en plus de lui faire bénéficier d’un traitement de fond en douceur.

J’ai aussi offert à mon poney un shiatsu, toujours fait par Jil, qui est devenue très appréciée de mes chevaux. Mon poney n’a jamais accepté de soin par personne d’autre que moi, mais elle a su s’adapter à son rythme et écouter ce que son corps disait. Quelle n’a pas été ma surprise en voyant mon poney s’apaiser quelques courts instants dès que Jil trouvait un point à travailler. Il a réussi à lâcher aussi des tensions, ce qui était loin d’être gagné vu son hyperactivité, et j’ai eu des conseils pour le soulager au mieux. Depuis, il fait ses étirements tous les jours, je n’ai presque plus rien à faire pour étirer, il fait de lui même. J’ai l’impression qu’après ce shiastu, il a enfin pu équilibrer son élément, et a retrouvé son élément d’origine : Feu, duquel il avait basculé dans le Bois par déséquilibre.”

Ecoles de shiatsu :

Ecole Mel Vigot (56): http://melvigotshiatsu.com/

Ecole Marie Julliant (26): http://www.mariejulliantshiatsu.com/

Ecole de shiatsu équin (13): https://www.ecole-de-shiatsu-equin.com/

Ecole Belge de shiatsu équin (Belgique): http://www.painthorse-ranch.be/

Ouvrage :

Initiation au shiatsu pour les chevaux – le pouvoir de toucher, Christelle Pernot, Belin, 2014, 175p.

Jil Van Bogaert

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});