Retour sur les notions de base
Cet article est la partie 5 de 8 du dossier Expression faciale et communication sociale

Avant d’évoquer les apports de J. Wathan sur la thématique des expressions faciales chez le cheval, nous souhaitons faire un bref rappel sur les principales notions dont il est question :

Cognition sociale 

  • Désigne l’ensemble des processus cognitifs (perception, mémorisation, raisonnement, utilisation d’informations, émotions) impliqués dans les interactions sociales. Leur étude permet de découvrir comment les animaux interagissent/communiquent, et donc de comprendre leur monde social.
  • Dans le cas des chevaux, la vie sociale est riche, orientée vers des relations de longues durées avec des affinités au sein des hordes.

Expressions faciales 

Leur production (musculaire, notamment) et leur perception est cruciale dans le contexte social, et permettent la transmission d’informations (intention, état émotionnel, etc.). Il est intéressant de soulever que le visuel serait plus développé chez les espèces terrestres/de plaine et diurnes (telles que l’humain et le cheval) que pour les espèces arboricoles (la transmission étant plus efficace dans un environnement « ouvert »). De même, l’harmonie sociale nécessaire pour vivre en groupe entrainerait une plus grande complexité des expressions faciales.

Les expressions faciales sont primordiales pour la vie en groupe

Les expressions faciales sont primordiales pour la vie en groupe

Les expressions faciales peuvent être celles :

  • Des yeux : ouverture de la paupière en cas de peur/augmentation de la zone de blanc ; soulèvement de la zone au dessus des yeux dans des situations négatives 
  • De la bouche/nez : serrement des naseaux en cas de situations agressives/douloureuses ; soulèvement de la lèvre supérieure en cas de « soumission » (le snapping du poulain en est en bon exemple) ;
  • Des oreilles : couchées en cas de réaction agressive.

Ces expressions peuvent également être complétées par des mesures physiologiques (rythme cardiaque, niveau de cortisol – hormone du stress, etc.).

Sensibilité à l’attention et aux états émotionnels d’autrui 

Lors de la rencontre d’individus, le problème social de base est : quel est leur comportement probable et comment ce dernier m’impactera-t-il (notamment dans le cas d’animaux inconnus) ? Il est donc vital d’être sensible à leurs états internes pour déterminer, ou non, si les inconnus sont une menace.

Les deux états internes développés dans la littérature sont :

  • L’attention (capacité de prioriser l’information considérée comme plus importante dans une situation donnée) : l’exemple le plus frappant est celui de Clever Hans, un cheval domestique capable de lire des indices subtils sur des visages humains au point d’être considéré comme sachant compter ; le cheval est également capable de reconnaître un visage montré sur une photo, et de s’adapter avec sa version « vivante » ;
  • Les émotions, considérées comme des réponses “multi-facettes” (physiologique, comportementale) à des stimuli, qui entraînent des comportements adaptés selon la situation. Elles sont intenses, brèves et attribuables à un évènement (contrairement à un état/mood). Les émotions sont considérées comme négatives (évitement, non coopération, agressivité) ou positives (coopération, jeu, découverte).

Sujet d’étude: le cheval domestique

Nous vous proposons un bref résumé des caractéristiques évoquées dans la thèse :

  • Les chevaux sont des mammifères sociaux, vivant au sein de groupes stables plus ou moins grands et partageant les ressources disponibles (sans être territoriaux) ;
  • Ils disposent d’outils sociaux sophistiqués, de capacités socio-cognitives avancées et sont capables d’un comportement social complexe;
  • Ils ont de bonnes capacités de discrimination, mémorisation (excellente mémoire long-terme, >10 ans) et d’apprentissage (notamment en apprenant/imitant les autres).
Les chevaux sont des mammifères sociaux

Les chevaux sont des mammifères sociaux

Leur monde perceptif est varié :

  • Odorat : les naseaux (et notamment leur séparation) permet de localiser les sources olfactives ; l’organe voméronasal permet de collecter des informations telles que le statut sexuel (flehmen) ;
  • Audition : les chevaux sont capables d’entendre entre 55Hz et 33,500Hz (vs 31Hz et 17,600Hz chez l’Homme) ;
  • Vision : les yeux, placés latéralement, permettent un champ de vision de presque 360° ; la vision des couleurs est faible (bleu/vert) ; les yeux sont spécialisés dans la détection des contrastes et des mouvements, particulièrement dans les conditions de basse luminosité ; les chevaux disposent de 3 paupières (basse, haute, et une membrane supplémentaire).

Ces différents sens leur permettent de communiquer de manière variée : vocalisations (hennissement, ronflements, etc.) ; posture et attitude (la hauteur de la tête et du cou pourraient indiquer le niveau d’attention ou de décontraction) ; position des oreilles (selon l’angle, le cheval indique son attention et/ou son émotion) et des yeux ; dilatation des naseaux.

Axes de réflexion

Le cheval est ainsi « optimisé » pour une vie sociale nécessitant de grandes qualités de communication (bonne mémoire, reconnaissance des partenaires, apprentissage social). La vision étant l’une des principales sources d’informations, cette thèse se concentrera sur les expressions faciales, notamment sur les questions suivantes :

  • Les chevaux sont-ils capables de produire des expressions faciales complexes ?
  • Cette production permet-elle d’appréhender leur représentation neurologique/cognitive de l’information sociale ?
  • Les chevaux sont-ils sensibles à l’état émotionnel d’un autre cheval, et quel est son impact sur leurs décisions ?
Parcours du dossier<< Les yeux et oreilles sont des indicateurs visuels de l’attention chez le cheval domestiqueLes chevaux sont capables de faire une distinction entre différentes émotions suite à des expressions faciales >>

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*


Sur l’agenda
  • Rien pour le moment.
Restez informé !
Alter Equus sur Facebook
});