Alimentation du cheval, Pôle Alimentation, Pôle Mode de vie, Soins et médecine équine | Alter Equus
Le gentil petit chêne et les grands méchants tanins

Le gentil petit chêne et les grands méchants tanins

L’un des marronniers (si j’ose dire) de cet automne chez les équitants était la toxicité des glands de chêne : on trouve des articles un peu partout qui en parlent, des blogs divers aux sites spécialisés en passant par le site des Haras Nationaux, sans toujours donner un aperçu général de la question.

Les minéraux: macro-éléments

Les minéraux: macro-éléments

Un macro-élément est un élément chimique dont a besoin l’organisme du cheval car il ne les fabrique pas. Il est important de vérifier si le cheval a un apport correct en quantité ainsi qu’en qualité, car il ne les produit pas et ne peut pas les stocker. Ils sont utilisés notamment pour la “construction” au sein de l’organisme, ainsi qu’à son bon fonctionnement et à sa régulation.

Les oligo-éléments et vitamines

Les oligo-éléments et vitamines

Si le cheval a les bons apports d’oligo-éléments et de vitamines, il pourra sans problème travailler avec une ration de céréales faible et un bon accès au fourrage: le système fonctionnant de manière optimale, il n’y a que peu de pertes et de déchets.

L’eau

L’eau

La masse corporelle du cheval est composée de 65% à 75% d’eau : cette part a tendance à se réduire au fur et à mesure de l’âge du cheval, qui risque de se déshydrater plus facilement en vieillissant. Il ne faut pas oublier que les besoins du cheval varient selon la période de l’année ainsi que le travail fourni (le cheval est comme l’homme, il perd de l’eau par sa transpiration).

Le fonctionnement du système digestif

Le fonctionnement du système digestif

Le cheval est intimement lié à l’acte de manger : il est souvent énoncé qu’un cheval mange de sa naissance jusqu’à sa mort sans discontinuer, et donc que son système digestif n’est jamais vide. Il est également arrivé à un niveau évolutif très poussé, avec une spécialisation très pointue due à sa vie durant des millénaires dans un écosystème stable (et donc une perte en adaptabilité).

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});