Cet article est la partie 3 de 5 du dossier Tempérament et apprentissage

La mémoire de travail est la capacité de retenir des informations à court terme, quelques secondes ou quelques minutes, pour réaliser des opérations cognitives sur ces informations.

L’objectif de cette étude est de déterminer l’influence à la fois du stress et du tempérament sur les capacités relatives à la mémoire de travail chez les chevaux.

 

Principe de l’expérimentation

Apprentissage Dipti

La mémoire de travail est la capacité de retenir des informations à court terme

Le cheval est placé devant 2 seaux. L’expérimentateur qui tient le cheval dépose dans un des 2 seaux une poignée de granulés, puis maintient le cheval immobile entre 0 et 20 secondes. Le cheval est ensuite lâché et peut se déplacer librement. Si pendant les 10 secondes qui suivent sa libération, le cheval se dirige vers le seau contenant les granulés, le test est réussi et le cheval est autorisé à manger les granulés. Si le cheval se dirige vers l’autre seau ou hésite entre les 2 seaux pendant ces 10 secondes, la réponse est considérée comme incorrecte, le cheval ne reçoit pas de nourriture.

Les chevaux réalisent d’abord une phase d’entrainement, puis la phase d’évaluation de la mémoire de travail (Phase 1) et enfin la phase d’évaluation de l’effet du stress sur la mémoire de travail (Phase 2). Voici le schéma du protocole expérimental :

protocol-experimental-nourriture

Lors de la phase 1, la mémoire de travail est évaluée avec 7 délais différents : 0s, 4s, 8s, 12s, 16s, 20s et 0s. Le délai de 0s est utilisé en fin de session afin de vérifier si le cheval est toujours motivé par le test.

Apprentissage

la mémoire de travail est évaluée en conditions normales ou en situation de stress

Pendant la phase 2, la mémoire de travail est évaluée en conditions normales ou en situation de stress. L’ordre de présentation des délais est aléatoire. Juste avant le test, le cheval est placé dans un box familier pendant 30 secondes pendant lesquelles surviennent ou non des événements stressants (groupe stressé vs groupe contrôle) :

  • groupe stressé : le box contient des éléments inhabituels. Trois événements stressants sont utilisés (sons bruyants, mouvements soudains, introduction d’objets inconnus).
  • groupe contrôle : pas d’éléments inhabituels ni d’événements stressants.

Voici les différentes mesures réalisées sur les chevaux :

  • mesure du tempérament : réactivité à l’humain, sensibilité tactile, nouvel objet (peur), isolation sociale (grégarité), nouvel environnement (peur), test de surprise (peur), activité locomotrice.
  • observations comportementales : position d’alerte, attention portée vers l’expérimentateur, ronflements.
  • paramètres physiologiques : rythme cardiaque et variabilité cardiaque (variation de temps entre deux battements cardiaques).

Résultats

Apprentissage de Crapule

La mémoire de travail est altérée par le stress

La mémoire de travail relative à la disparition de la nourriture dure au moins 20 secondes en conditions non stressantes. Cependant la mémoire de travail est altérée par le stress (délai maximum = 8 secondes).

Les chevaux stressés montrent plus de comportements d’alerte vers l’environnement extérieur. Ceci suggère que le stress a un fort effet négatif sur les performances de mémoire de travail car il détourne l’attention des chevaux de la tâche cognitive.

Parmi les 5 dimensions du tempérament mesurées, seule celle reflétant la peur influence les performances de la mémoire de travail : les animaux peureux sont plus performants en conditions non stressantes, mais moins performants en conditions stressantes que les animaux non peureux.

Conclusion

Cette étude illustre le fait que dans un environnement changeant, le même cheval peut être avantagé ou désavantagé par son tempérament en fonction du niveau de stress de l’environnement. En effet, le stress inverse l’influence de la peur sur les performances de la mémoire de travail.

Parcours du dossier<< Le stress module les performances d’un apprentissage instrumental en interaction avec le tempérament chez les chevauxLe tempérament module les comportements contrôlés par des signaux externes (type clicker-training) >>

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});