Témoignage : Mon poney a 25 ans, et on le vit bien

Alors que la plupart des cavaliers achètent des jeunes chevaux, anti-conformiste de nature, j’ai acheté mon premier poney à 24 ans. 24 ans, c’était notre âge à tous les deux. Un choix peu raisonnable, et pour cause, j’ai laissé parler mon coeur. Mick, mon hongre fjord aujourd’hui âgé de 25 ans, n’est cependant pas arrivé récemment dans ma vie. Je l’ai rencontré alors qu’il avait 16 ans.

Mick lors de notre rencontre. Il avait 16 ans.

Mick lors de notre rencontre. Il avait 16 ans.

Mick âgé de 24 ans.

Mick âgé de 24 ans.

C’était le poney d’une amie, dont je me suis occupée jusqu’à l’été passé, où j’en suis officiellement devenue l’heureuse propriétaire. L’âge de Mick n’est jamais entré en ligne de compte quand à son adoption ou non. A la base cavalière classique, adepte des doubles poneys sportifs et réactifs, je me suis retrouvée avec un vieux poney à sang froid. Et au final, c’est ce dont j’avais besoin. 

Ce poney m’a ouvert les yeux mieux que personne. Il m’a progressivement fait découvrir le sans-mors et le travail à pied. D’une patience hors norme, il m’a offert de nombreuses remises en questions mais aussi permis de vivre mes rêves d’enfants : monter en totale liberté et avoir une relation fusionnelle avec un cheval. Il me guide aujourd’hui vers une voie encore plus subtile. 

Mick et moi lors d'un stage d'équitation éthique de légèreté avec Aurélia Boulineau.

Mick et moi lors d’un stage d’équitation éthique de légèreté avec Aurélia Boulineau.

Son âge n’a jamais été un frein dans notre évolution. Oui, les “séances” ont souvent été adaptées (durée plus courte et exercices moins exigeants physiquement), mais nous nous amusons encore quotidiennement ensemble. Le plus important, quel que soit l’âge du cheval, est de l’écouter. Je monte encore Mick de temps en temps, nous essayons de nous promener souvent à pied, de découvrir de nouvelles choses. Je pense ne pas le pousser dans ses limites, en balade en groupe, il est d’ailleurs souvent en tête et galope de bon coeur pour ne pas se faire dépasser. Idem lors de rares séances en piste où il prend presque la main pour aller sauter des obstacles.

Les balades montées sont toujours d'actualité, tant qu'il en a envie et qu'il est physiquement en état.

Les balades montées sont toujours d’actualité, tant qu’il en a envie et qu’il est physiquement en état.

Alors que de nombreux chevaux sont déclarés “hors d’usage” ou “retraités” à 15 ans à peine, je suis heureuse de pouvoir encore vivre de belles choses aux côtés de mon Mick. J’ai de la chance qu’il vieillisse aussi bien, car honnêtement, je n’ai aucun mérite. L’avoir fait déferrer a été un élément déclencheur dans sa remise en forme, mais en dehors de ça, j’ai laissé faire la nature. Mick vit aujourd’hui au pré h24 avec cinq copains de tous âges et nous sommes plus complices que jamais. Qu’il ait 5 ans ou 25 ne change rien dans notre relation, nous profitons au maximum de tous les instants passés ensemble.

Même a 25 ans, on peut rester curieux et joueur.

Même à 25 ans, on peut rester curieux et joueur.

Je vous souhaite du fond du coeur de vivre des moments magiques en compagnie de vos chevaux, et ce quel que soit leur âge. Le véritable âge n’est pas sur les papiers, mais bien dans le coeur. L’Amour préserve mieux que tout et j’espère avoir encore de beaux enseignements à tirer de la vie grâce à mon merveilleux guide.

Même âgé, un cheval sort toujours ses belles allures pour saluer un nouveau compagnon.

Même âgé, un cheval sort toujours ses belles allures pour saluer un nouveau compagnon.

 

9 commentaires

  1. alice Auteur juin 9, 2015 (7:52 )

    Merci pour ce beau partage plein de bonté de bienveillance et d’amour

    Répondre à alice
  2. Anais Auteur juin 16, 2015 (9:12 )

    Je suis dans le même cas ! J’ai achetée un cheval de 19 ans quand j’en avait 20 et maintenant il vient de fêter ses 25 ans et a toujours la forme !
    Monte en liberté totale, à cru, randonnée de 3 jours avec 20 km, même pas peur !
    Il m’a tout appris : l’équitation western ou il avait quelques bases et l’attelage car il était un ancien cheval de concours de dressage et d’attelage en paire.
    Je n’ai jamais autant et aussi vite progressé avec un cheval, en 6 ans nous avons pu construire une relation de confiance mutuelle très très forte !
    Ma plus belle victoire : le faire rentrer dans l’eau au licol alors qu’il a la phobie de l’eau.
    Sur son dos je me sent en sécurité.
    Et pour le moment malgré son grand âge il n’a eu aucun soucis de santé 🙂

    Répondre à Anais
    • melyne Auteur juin 22, 2015 (1:28 )

      Salut 🙂 a 25ans tu pars en rando avec ? Il est pas trop épuisé après ?
      Ma jument en a 21 donc une ballade de 3h tranquille ne peut pas la tué?

      Répondre à melyne
      • Gaëlle Colinet Auteur juin 23, 2015 (1:53 )

        Personnellement, je ne le sens pas fatigué en fin de balade. L’essentiel est de le laisser gérer son rythme en fonction de son état. Je ne sais pas ce qu’il en est d’Anaïs 😉

  3. rey Auteur juin 17, 2015 (6:33 )

    Bonjour

    J’adore votre article franchement je suis tout a fait d’accord avec vous .
    Maintenant les personnes crois que leur cheval et vieux a partir de 15 ans ses du grand importe quoi .
    J’ai une cousine qui me dit que mon cheval et trop vieux pour le monter il a que 18 ans sérieux il peut encore faire plien de balade encore .

    Répondre à rey
  4. Amandine Auteur juin 22, 2015 (12:52 )

    Merci milles fois pour cet article. J’en ai eu des frissons de voir qu’il y as des gens censé. J’ai un poney âgé de 21 ans… mon “papychon” sort en dressage amateur 3… je suis si fière de lui. Il est beau comme un coeur et il est encore capable de se mettre debout quand monsieur n’est pas content. J’aimerais beaucoup (si tu le souhaites) que l’on entre en contact.

    Ton article est si beau, j’espère qu’il ouvrira des yeux <3

    Répondre à Amandine
  5. melyne Auteur juin 22, 2015 (1:30 )

    Perso je suis un peut dans le même cas, j’ai acheté ma jument a 19ans , elle en a 21 je peux faire pleins de trucs encore mais je limite le travail 😉

    Répondre à melyne
  6. Aurore Auteur juin 22, 2015 (2:49 )

    Bonjour,
    Merci de ce témoignage, mon Gabin a 21 ans c’est mon 1 er Cheval c’est un cheval de trait ,nous faisons peu de ballade mais je suis heureuse de l’avoir trouvé! même si les avis étaient contre moi
    Bien avous

    Répondre à Aurore

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});