Parce que… c’est beau un étalon en liberté, non ?

Témoignage de deux élevages avec vie en troupeau 

MND Paint Horse 

river4Il y a quelques semaines, notre étalon et une de nos juments se sont retrouvés et je n’oublierai jamais les heures de folie joyeuse qui ont suivi (alors même que la jument n’était plus « en chaleur »). Tantôt elle le poursuivait, tantôt c’était lui. Puis les naseaux s’effleuraient, les corps se caressaient, les encolures s’arquaient comme des serpents, le tout accompagné de doux roucoulements rauques. Après ces instants de douceur, les deux « amoureux » reprenaient leur course, se déplaçant littéralement comme s’ils volaient et réalisant des figures à faire pâlir les meilleurs cavaliers de dressage ! Chaque posture, chaque mouvement atteignait la perfection !

L’idée de la Beauté serait-elle universelle ? Est-il encore possible de nier que les animaux ont une conscience et des sentiments ? Que penser de la vie couramment offerte aux étalons dans notre monde ? Et que penser des méthodes actuelles de reproduction ?

Toute cette journée, on était bien loin de l’idée couramment répandue que l’on se fait des « bêtes », qui seraient au mieux sans conscience, au pire gouvernées par un instinct grossier et aveugle, bestial… Non, ce que je voyais était tout Autre…

 

RiverRiver (Dry River Precision de son vrai nom) : un oeil bleu, une robe cuivrée, 400 kg de puissance… Issu de lignées prestigieuses (mais je ne voudrais pas le réduire à cela), il est l’étalon et pilier de notre jeune élevage Midsummer Night’s Dream.

Il est né il y a deux ans dans un petit élevage de Normandie où il a bénéficié de la compagnie d’autres chevaux et de beaucoup de soins et d’affection. Acquérir notre futur étalon tout jeune était une évidence, l’assurance qu’il s’adapterait ainsi au mieux à la vie qu’on lui préparait : en groupe et dans de grands parcs montagneux. Arrivé chez nous après le sevrage, il a aussitôt été mis au pré avec une, puis plusieurs juments équilibrées et expérimentées. Les quelques essais pour le mettre au box jusqu’à aujourd’hui se sont révélés dommageables : inconfort physique avec un engorgement des postérieurs, et son caractère habituellement si doux et paisible devient très vite ombrageux…

Nous avons passé chaque jour beaucoup de temps avec lui, et vers un an et demi il a bénéficié d’un pré-débourrage (au sol uniquement) avec une professionnelle du PNH de manière à travailler le respect, l’écoute et la légèreté.

 

Puis les juments de l’élevage sont arrivées une à une des USA. Elles ont fait connaissance avec l’étalon et les autres chevaux de parc à parc pendant plusieurs jours jusqu’à ce que toutes les tensions soient désamorcées. Par ailleurs en aucun cas nous n’introduisons la jument en période de chaleurs.

1956691_1392459494354178_227152930_oRiver, désormais âgé de deux ans, vit avec quelques juments (et actuellement un poulain de l’année) dans des parcs parfois immenses. Habitué à la vie en extérieur il a pu guider les juments moins expérimentées (par exemple, pour retrouver le point d’eau). Toutes les saillies ont lieu en liberté, dans le respect, la tendresse…et la prudence ! La jument et l’étalon se font la cour, roucoulent et se sentent mais c’est seulement lorsque la jument est prête et se tourne vers lui que l’étalon se lève. Ainsi, l’étalon ne risque aucun mauvais coup. Le poulain (s’il y a) se place pendant ce temps en sécurité devant sa mère. Les autres juments interagissent avec finesse dans cette relation. Les chevaux sont en pleine santé (autant physique que psychique), les saillies ont lieu de nombreuses fois au cours de la journée (et de la nuit !) en période de chaleur, toujours dans le consentement mutuel et le taux de fécondation est ainsi de 100 %…

 

Alors, je ne peux lui imaginer une autre vie : parce que les chevaux sont des êtres conscients et sensibles… Parce que la conception est le début de l’histoire du poulain… Parce que c’est si beau un étalon en liberté non ?

  

Titania C. – MND Paint-Horses  

Elevage de Pemp Heol

221528_343073189123412_1535740242_oTadinho vit en troupeau avec ses juments depuis 2 ans maintenant. A son arrivé il est d’abord resté avec mon hongre quelques mois le temps que je mette les bases d’éducation puis au printemps il a rencontré ses filles. Il a toujours vécu en troupeau depuis son jeune âge avec des poulains, juments et étalons, ce qui lui a permis d’acquérir des bases solides de socialisation.

Deux fois j’ai essayé de proposer des saillies pour les juments extérieures. Cela ne s’est pas très bien passé…il est difficile de savoir si les juments ont été bien sociabilisées. Tadinho quand à lui s’efforçait de regrouper ses nouvelles chéries qui ne le voyaient pas de cet œil là. Il était sur le qui-vive, cherchant ses juments et veillant les nouvelles. Même avec moi il était différent, plus distant, moins concentré… je l’ai donc remis avec ses juments et lui ai promis de ne plus jouer avec sa tranquillité.

DSC03323Au fil du temps, il a vraiment évolué. Il est devenu plus posé, il se poste à la clôture lors de l’arrivée de nouveaux chevaux, il reste à l’écart des mères-poulains lors des premiers jours tout en étant présent, il prévient de l’arrivée d’un individu (homme, chien, chèvre …ect) il participe à l’éducation des poulains, joue avec, les gratouille, les repousse quand ils prennent trop d’aise. Il appelle ses juments lorsqu’elles quittent le pré et les accueille à grands coups de flairages et de ronflements lorsqu’elle reviennent. Il est présent toute l’année pour sa famille, il séduit ses juments à toutes les saisons. C’est un vrai charmeur, il les gratouille, les lèche, les mordille de longs moment avant de pouvoir les saillir. C’est toujours la jument qui a le dernier mot, si elle n’est pas prête il n’aura qu’à la charmer d’avantage.

SONY DSCAu sein de son troupeau il est l’étalon “chef de famille”, il assume son rôle avec sérieux.A l’extérieur il reste serein, disponible, à l’écoute, volontaire, joueur… Il est monté en groupe au milieu de juments ou d’hongres, à côté d’âne, mule ou shetland, en filet ou en licol sans soucis

Je ne pourrais pas lui proposer une autre vie, il est à sa place. C’est un étalon de troupeau, ses instincts et besoins naturels peuvent s’exprimer pour son plus grand bonheur et…le mien également!

 

 

1 commentaire

  1. Merci pour ce merveilleux partage!! J’ai moi même trois étalons qui vivent ensemble au pré et c’est un vrai bonheur pour eux comme pour nous! J’espère qu’à force de tous témoigner en ce sens, nous ferons évoluer les mentalités en ce sens. Nous sommes quand même les seuls en europe à considérer les étalons comme des êtres dangereux à maintenir en cage.

    Répondre à Animal Balance - Ostéopathie animale et Orthopédie

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*


Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});