Etude 2 : quel type de pansage privilégier ?
Cet article est la partie 4 de 7 du dossier Pansage et sécurité

Afin de contrer ce manque de sensibilisation et donc de former les cavaliers à la pratique du pansage, une deuxième étude a été lancée et financée par le Conseil Scientifique de l’IFCE en 2016, dirigée par Léa Lansade. Cette étude confrontait deux méthodes de pansage afin de déterminer s’il y a une réelle différence comportementale et émotionnelle lorsque l’on change la façon de brosser et de poser l’équipement.

Modalités de l’étude

  • Animaux utilisés pour l’étude :
    • 27 ponettes de type Welsh B, entre 2 et 3 ans
    • Agées entre 2 et 3 ans
    • Contact avec l’homme limité : licol, marche en main et soins courants (maréchal, soins vétérinaires courants comme vaccins, vermifuges, prises de sang…).
    • Habituation au brossage 2 fois par semaine pendant 2 minutes 3 mois avant le début de la manipulation
    • Habituation au lieu de l’expérimentation et à l’attache seule dans un box 9 jours avant expérimentation
  • Répartition en 2 lots de manière aléatoire :
    • Le lot dit « Optimisé », regroupant 13 pouliches (9 de 2 ans et 4 de 3 ans)
    • Le lot dit « Standard », regroupant 14 pouliches (10 de 2 ans et 4 de 3 ans)
  • 4 semaines de manipulation : les pouliches sont brossées 10 min/jour par un seul et même manipulateur tous les jours. Ce manipulateur n’a aucune autre interaction que le pansage avec les pouliches. L’expérimentation se déroule en 2 phases :
    • 2 semaines de découverte et d’habituation au pansage
    • 2 semaines de découverte et de pose de l’équipement : tapis, selle et filet
    • Avant et après chaque phase a lieu une évaluation physiologique à la recherche d’éventuels marqueurs cardiaques et hormonaux : pose d’un électrocardiogramme sur le manipulateur et la pouliche, prise de sang et observation des taux d’ocytocine sanguin
    • Evaluation des expressions faciales, des comportements et des gestuelles et postures en direct
  • Protocoles de brossage :
    • Lot Standard : pansage similaire à celui retrouvé dans les centres équestres (pression modérée à forte, pose de l’équipement de manière similaire à celle observée dans les centres équestres), pas de prise en compte des émotions du cheval (qu’elles soient positives ou négatives) – 10 min
    • Lot Optimisé : pansage optimisé (contact doux, caresses ou massages aux zones préférentielles, pose de l’équipement avec distribution de récompense), prise en compte les émotions de la pouliche : si l’animal montrait des réactions négatives (évitement, menace, contraction des muscles du bassin) le manipulateur changeait de zone de brossage sur le corps de l’animal. En revanche, si la jument montrait des réactions positives (contact, toilettage du manipulateur ou incitation de contact), le manipulateur insistait en augmentant la pression de ses gestes. – 10 min

http://www.ifce.fr/haras-nationaux/etude-sur-les-pratiques-autour-du-cheval-du-cote-du-cavalier/

Parcours du dossier<< Etude 1 : pratiques de pansage et sécuritéRésultats de l’étude n°2 >>

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Sur l’agenda
  • Rien pour le moment.
Restez informé !
Alter Equus sur Facebook
});