Apprentissage en licol éthologique
La place du licol en corde dans l’apprentissage
Fabienne Chevry, propriétaire du Centre Equestre Equinox (Gard), nous propose aujourd’hui son point de vue concernant la place du licol éthologique dans l’apprentissage, tant pour le cavalier que le cheval.

Le licol en corde/éthologique a-t-il sa place dans l’apprentissage du cavalier ?

C’est un outil puissant lorsqu’on agit, sévère lorsque l’on résiste et léger lorsque l’on cède (il pèse une plume). Il est donc d’un emploi délicat, inadapté aux débutants : Toute action de main maladroite est douloureusement répercutée sur la tête du cheval d’école. Les cafouillages du débutant à pied tels que la longe qui traîne, le cheval qui marche dessus … peuvent avoir des conséquences désastreuses.

Pour débuter avec une rêne et un stick, le licol plat suffit amplement.

Qu’en est-il de sa place dans l’apprentissage du cheval ?

Tout dépend du type d’exercice proposé au cheval :

  • Exercices typeéquitation de travail, visant à maîtriser le déplacement du cheval L’exercice est présenté de façon globale et propose souvent un but concret et compréhensible pour l’animal : prendre une allure et la conserver, s’arrêter, repartir, tourner, faire demi-tour, reculer , marcher de côté, se déplacer autour de balises, ouvrir une porte, s’arrêter face à la barrière … le cheval comprend ce qu’on attend de lui, puis se perfectionne et s’assouplit par répétition. L’apprentissage est complété par des flexions d’encolure, pour exercer la souplesse générale de cette partie laissée le plus souvent à la libre gestion du cheval durant l’exécution. Pour ce type d’apprentissage , le licol ethologique peut convenir, à condition que le cavalier soit un expert plein de tact.
  • Exercices type “équitation technique“, visant à maîtriser la locomotion du cheval. L’exercice est préparé et réalisé sous l’influence du cavalier qui règle l’orientation et l’amplitude du geste. Cela nécessite d’entrer en contact direct avec le chanfrein, pour encadrer le mouvement et relâcher les tensions. Le cheval apprend le langage des aides, puis se perfectionne et s’assouplit par gymnastique. Le licol éthologique est inadapté pour cela, les deux rênes étant fixées ensemble sous l’auge. Le seul outil sans mors adapté est un side pull : les rênes fixées sur le côté de la muserolle amènent la main du cavalier jusqu’au chanfrein et il n’y a aucun effet de serrage du nez.
Différence de contact entre un licol en corde et un side-pull

Différence de contact entre un licol en corde et un side-pull

1 commentaire

  1. Alexia Ptrv Auteur juin 25, 2014 (11:09 )

    Trs intressant 🙂

    Répondre à Alexia Ptrv

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*

Restez informé des dernières parutions !
Inscrivez votre adresse mail ici et recevez une notification lors des nouvelles parutions.


 

Vérifiez votre courrier ET la boite "courrier indésirable", et cliquez sur le lien de validation pour confirmer votre abonnement !
Sur l’agenda
La page Facebook
});